Yo !

Yo ! Bienvenue dans le blog d'une future prof... J'y raconte ici ma vie sous toutes les facettes, celle d'étudiante, d'animatrice, de prof et de jeune adulte. Vous verrez les hauts les bas de l'enseignement...et de ma vie.


mercredi 8 septembre 2010

Confession et mise au point

Tout d'abord, voici la confession : je fais des jeux de rôles. Le type "Donjon et Dragon"... Avec des dés bizarres et des personnages. une fois par mois, je me déguise en l'un d'eux et je le joue. Je suis même hyper impliquée dans l'association de jeux de rôle de l'UQAM...








Ce qui m'amène à la mise au point. En ce moment, nous sommes en recrutement, ce qui veut dire que j'aborde des inconnus et leur demande s'ils veulent s'impliquer ou jouer avec nous. 9 fois sur 10, j'aborde quelqu'un qui en fait. Comment suis-je aussi infaillible ? Par le look.







Messieurs les joueurs de jeux de rôle, aidez-vous. Par pitié. Vous voulez qu'on cesse de se moquer de vous, de vous prendre comme cible ou de vous stéréotyper, mais vous ne faites rien pour aider votre cas. D'où la mise au point. Les cheveux gras, la moustache molle, le t-shirt de loup, le jogging gris, le dos voûtés et l'éllocution intelligible ne vous aident pas du tout.



1) Ça ne donne pas le goût aux demoiselles que vous espérer charmer de vous parler, ni à personne d'ailleurs.



2) Votre attitude de victime donne le goût que vous en soyez une.







En plus, votre air hautain quand une fille vous parle de jeux de rôle, c'est moche, vraiment beaucoup moche. Faites comme certains joueurs ont déjà commencé à faire (parce que tous les joueurs de jeux de rôles ne sont pas comme je l'ai décrit, mais beaucoup trop le sont)... Prenez une douche, coupez vous les cheveux, changez de vêtement une fois de temps en temps... Parlez haut et fort, assumez-vous... Oui, vous vous prenez pour un chevalier, un vampire, un garou ou un chasseur le soir, mais est-ce si honteux ? Que font les jeunes adultes qui jouent aux jeux vidéos, ils aiment bien eux aussi incarner le personnage. Prouvez que vous n'êtes pas les déséquilibrés que l'on prétend que vous êtes !!







Merci de votre écoute... Parce que moi, les cheveux gras, l'odeur de dessous de bras et le t-shirt sale de loup, je ne suis plus capable, mais je suis obligée de faire affaire avec vous si l'on veut des membres...







-------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Sinon, merci pour vos commentaires et vos encouragement ! Jusqu'à maintenant, je me plais beaucoup dans mes cours !



Je tiens à préciser que le but de mon post n'était pas de sous-entendre que les professeurs du primaire étaient des cons, je sais bien que non, j'en côtoie tous les jours. Mon point était de déplorer qu'on encourage les étudiants forts à aller étudier ailleurs, parce que le message que l'on fait passer dans ce cas, c'est que ça ne prend pas grand chose pour enseigner au primaire, ce qui est faux.







Je déplore aussi que ce ne soit pas un programme contingenté, il ne suffit pas d'aimer les enfants et d'avoir réussi son primaire pour enseigner à ce niveau et je suis extrêmement déçue et en colère que ce soit le message que les gouvernement passent.

8 commentaires:

Le professeur masqué a dit…

Je rajouterai ceci à mon autre commentaire. Je suis passé prof de cinquième à première secondaire. Quand j'ai fait ce changement, certains ont parlé de gaspillage de talent, comme si être prof de première demandait moins. Or, cela demande autre chose, mais toujours la même intelligence, la même vivacité d'esprit. Ce n'est pas un moins. Je suis convaincu que le primaire me demanderait autant. D'ailleurs, les meilleurs profs de primaire que j'ai croisés dans ma vie étaient formidablement intelligents. Oui, en français, ils poussaient moins loin et n'avaient pas à être confrontés à des règles complexes, mais ils devaient affronter des problèmes complexes comme: «Qu'est qu'un nom?»

Future Prof a dit…

Effectivement, au primaire, ce sont des généralistes et donc, ils ont effectivement à pousser moins loin. Mais comme tu dis, cela ne démontre pas moins d'intelligence... Et puis, sans les bases que les professeurs du primaire enseignent, les autres niveaux sont bien mal foutu... Quoique certains en dise...

SCRiiiPT a dit…

Des noms, des noms !!! Non, plus sérieusement je ne pensais pas que ce genre de stéréotype était encore d'actualité... C'est peut-être parce que je fréquente moins de jeunes adultes que par le passé... Mais même en fouillant dans mes souvenirs des années Dorothée/Mireille Dumas, je n'ai pas l'impression qu'il avait tant de garçons perdus-cheveux gras.

Je peux que regretter le manque de discernement de certains jeunes rôlistes... Je peux par contre te recommander bon nombre de forums où rencontrer toute une variété de joueurs : la FFJDR, le SDEN, le GROG, OPALE ROLISTE, CASUS NO, Antonio Bay, etc... (désolé j'ai pas les liens sous la main, mais avec google ça va vite)

Future Prof a dit…

SCRiiiPT: Merci pour les forums !
Je dois dire qu'ils ne sont pas tous comme ça, mes amis sont tous rôlistes et présentables, mais quand j'en rencontre trois-quatre-cinq d'affilé comme j'ai décrit, ça me décourage un peu.

Future Prof a dit…

SCRiiiPT: Merci pour les forums !
Je dois dire qu'ils ne sont pas tous comme ça, mes amis sont tous rôlistes et présentables, mais quand j'en rencontre trois-quatre-cinq d'affilé comme j'ai décrit, ça me décourage un peu.

Fuck off a dit…

Attends, toi... ça veut dire que même si j'ai accouché il y a 14 ans, j'peux pas devenir gynécologue?! DAMN! Moi qui avait cru tout comprendre hahahahaha!

Sérieusement concernant D&D et les gras moustachus à jogging... je te donne un jet d'1d20 pour le courage parce qu'à ta place, je serais déjà découragée ;)

Future Prof a dit…

Merci !!!!!

Future Prof a dit…

Merci !!!!!